Site officiel de la Mairie de Chevrières – Oise (60)

Mairie de CHEVRIÈRES

Une Chevriotte « reine du Muguet » à COMPIÈGNE …


C.D. : Bonjour Coralie, peux-tu te présenter en quelques lignes.

C.L. : Je m’appelle Coralie LEFEBVRE, j’ai 20 ans, et j’habite CHEVRIERES. Je suis née à Compiègne. Actuellement, je suis étudiante en 3ème année à l’ESCOM (Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale), dans le but de devenir Ingénieur Chimiste en Recherche & Développement. Il me reste encore 2 ans d’études pour pouvoir obtenir mon diplôme. Cette école se situe à Compiègne. Je suis Compiégnoise la semaine, et Chevriotte le week-end, puisque je rentre chaque fin de semaine chez mes parents, sans exception. J’ai 3 grands frères, qui ne sont plus à la maison, mais que je vois assez souvent. Ma famille entière m’a soutenue pour ce projet, ce qui m’a beaucoup aidée. Ma principale passion est la danse, que je pratique à Chevrières. Je fais de la danse classique depuis 17 ans, et de la danse moderne depuis 14 ans. J’aime aussi lire, surtout des romans historiques, et sortir avec mes amis.

C.D. : Pourquoi as-tu eu l’idée de te présenter à l’élection de la reine du muguet ?

C.L. : Je me suis présentée à l’élection de la reine du muguet, car je trouvais que cela était vraiment une belle expérience, unique qui plus est. Je me suis lancée dans cette aventure, car je savais que je ne perdais rien en la faisant, qu’elle ne pouvait m’apporter que de bonnes choses. On apprend beaucoup sur soi pendant cette année, et ce sont des connaissances qui m’aideront dans la vie quotidienne (on gagne en maturité, on apprend à avoir des meilleures relations sociales avec les personnes, également utile pour un entretien d’embauche …) Ce sont des notions qui vont particulièrement m’aider dans mon futur métier. Cela permet aussi de rencontrer de nouvelles personnes ; les 15 autres candidates, avec qui j’ai eu beaucoup d’affinités avec quelque unes. Je me suis aussi lancée dans cette aventure sur les conseils de ma famille, notamment de ma grand-mère.

C.D. : Comment se passe les sélections et l’élection ?

C.L. : Lors du jury, le Samedi 5 Mars : c’est la première fois que toutes les filles se rencontraient. Il y a eu une très bonne ambiance entre nous, aucune tension et aucune compétition apparente, ce qui m’a agréablement surprise. Nous avons commencé à faire connaissance, et certaines affinités se sont déjà créées.  De plus, le jury a su nous mettre à l’aise, nous déstresser. Pour ma part, je n’étais pas vraiment stressée. On devait d’abord se présenter chacune notre tour pendant une minute, puis nous étions divisées en 2 groupes de 8 candidates pour répondre aux questions qui nous été posé, sur nous, la ville de Compiègne, quelques questions ouvertes également.

L’élection, une semaine après : Nous avions rendez-vous en début d’après-midi à l’espace Jean Legendre, pour les répétitions. L’après-midi est passé très vite, on avait l’occasion d’apprendre à mieux se connaitre et à parler davantage avec les autres candidates. Il y avait une très bonne ambiance, de l’entraide. L’après-midi ainsi que la soirée sont passées très rapidement. Le spectacle a été apprécié du public ; beaucoup de diversité dans les shows et d’interactions avec les personnes présentes (notamment pour le mentaliste). Beaucoup de joie mais également de surprise à l’annonce de mon nom en fin de soirée, lors de l’élection.

C.D. : Quel est ton rôle durant cette année en tant que miss reine du muguet ?

C.L. : En tant que reine du muguet, je représente la ville de Compiègne pendant un an. Je vais être amenée à participer aux évènements de la ville, comme la Fête Jeanne d’Arc, la Foire du Fromage et du Vin … Ça va être une année très riche en expériences et en rencontres.

C.D. : Envisages tu d’aller plus loin ?

C.L. : Pour l’instant, je veux me concentrer totalement sur cette élection. Je souhaite y participer pleinement, c’est pourquoi, cette année, je n’envisage pas d’aller plus loin. Je préfère me concentrer sur ça, profiter de l’année qui m’attend. Je participerai peut-être à Miss Oise une fois que cette année sera finie, j’ai encore un an pour y réfléchir.

C.D. : quels sont tes projets ?

C.L. : Au niveau des études, mon projet est d’obtenir mon diplôme d’Ingénieur, reconnu par l’Etat. J’envisage de faire un doctorat, ce qui fera 8 années d’études au total, mais je n’ai pas encore pris ma décision.Au niveau de l’élection, mon projet est, bien sûr, de représenter au mieux la ville de Compiègne pendant cette année.

interview de Carole DUMILLON

Agence MP | Tous droits réservés | Mentions légales